top of page
AEnB2UpLDKwtPoQfr04mk94AG_3aCKpSqVwTeB80

La Somatic Experiencing® SE

Une thérapie qui soutient la résolution du stress, de l'anxiété chronique et du traumatisme

"Un traumatisme est inscrit dans le système nerveux. C'est une réponse biologique incomplète du corps à une situation vécue comme mortelle. Le système nerveux a perdu par là une partie de sa flexibilité. Nous devons l'aider à retrouver toute l'étendue de ses possibilités et sa force."

Peter Levine

Indications de la Somatic Experiencing® ?

Symptômes émotionnelles

  • Anxiété chronique (crises d'angoisse)

  • Stress post-traumatique (PTSD)

  • Etat de choc

  • Emotions submergeantes

  • Agressivité - colère intenses

  • Dépression

  • Difficultés dans les relations affectives

  • Dissociation: manque de contact avec soi

  • Hyperactivité

  • Sentiments d'impuissance et de découragement

  • Tristesse sans cause apparente

  • Difficultés sexuelles (douleurs, etc.)

Symptômes physiques

  • Douleurs sans causes médicales

  • Sensation d'oppression

  • Burn-out

  • Accidents

  • Procédures chirurgicales invasives (avec ou sans anesthésie)

  • Migraines

  • Troubles du sommeil

  • Troubles digestifs (colon irritable, ulcère, acidité chronique)

  • Vertiges

  • Manque d'ancrage et de présence

La Somatic Experiencing® SE est une approche psycho-corporelle développée par Peter Levine. Peter Levine a consacré sa vie à l'étude du stress et du traumatisme. En ait ressorti une approche thérapeutique innovante et créative où la présence à ce qui est dans l'ici et maintenant et l'écoute des impulsions corporelles sont au centre de la thérapie. Cela apporte une résolution du stress, de l'anxiété chronique et des taumatismes.

Le traumatisme, c'est quoi ?

 

 

Le traumatisme n'est pas causé par l'événement lui-même, mais par la manière dont le système nerveux de l'individu a pu y réagir. Le traumatisme peut être défini comme tout événement qui a été vécu comme submergeant intérieurement, dans lequel tout a été TROP, trop vite, trop fort. L'organisme a été restreint au-delà de sa capacité d'adaptation et garde par conséquent une charge énergétique résiduelle dans le système nerveux qui n'a pas pu se libérer complètement lors de l'événement. Cette charge énergétique coincé dans le système nerveux est à l'origine de l'apparition de divers symptômes physiques, psychiques et/ou émotionnelles.

Des exemples d'événements qui peuvent dépasser les capacités d'auto-régulation du système nerveux :


– maladie, empoisonnement,
– perte d’un proche,
– maltraitance physique et/ou psychologique,
– abus sexuel,
– accident,
– aggression,
– interventions médicales,
– anesthésie,
– Vécu pré-, péri- et post-natal,

– catastrophes naturelles (incendies, inondations, tremblements de terre),
– être témoin de violence,
– ou même tout autre événement "de moindre importance", mais qui a été impactant pour la personne qui l'a vécu.

Peter Levine a observé que les animaux sauvages sont pratiquement "immunisés" contre les traumatismes bien qu'ils vivent quotidiennement des situations de menaces. Alors pourquoi les humains développent-ils si souvent des symptômes traumatiques ? Bien que les humains possèdent des mécanismes régulateurs du stress pratiquement identiques à ceux des animaux (partie instinctive, cerveau reptilien), ces systèmes sont souvent inhibé par leurs capacités de réflexion marquées et très spécialisées (l'esprit rationnel, néocortex). Les animaux sauvages ne peuvent pas réfléchir sur des situations passées et de ce fait ne répriment aucune impulsion corporelle, qui ensuite pourrait rester figée au niveau cellulaire. Les traumatismes ne peuvent pas être résolus par la raison, au contraire celle-ci empêche même la guérison. En centrant la conscience et l'attention sur les sensations physiques, les individus peuvent avoir accès à ces mécanismes innés de régulation et permettre au corps de trouver le chemin pour retrouver une harmonie et une cohérence. Des décharges énergétiques peuvent se produire ainsi que des tremblements et des spasmes de certaines parties musculaires - le traumatisme se décharge. Il peut également y avoir des impulsions de mouvements de protection, de défense qui ont besoin d'être rencontrés et terminés - impulsions qui n'ont pas pu s'effectuer adéquatement lors de l'événement. Pour un court instant émerge souvent encore une fois le sentiment désagréable d'autrefois, mais cette fois en présence d'un praticient contenant et dans un cadre sécurisant. Finalement, quelque chose peut se calmer et retrouver plus de contact avec soi-même, de cohérence et de vitalité. 

 

"C'est le seul véritable adversaire de la Vie, seule la peur peut vaincre la Vie"

Yann Martel, Vie de Pi

Cette approche travaille dans l'ici et maintenant. Nous explorons les impulsions du corps qui se produisent ici et maintenant et leur permettons de trouver un chemin de résolution pour terminer les réactions qui n'ont pas pu se faire "dans un idéal" lors de l'événement (c'est-à-dire de se défendre, demander de l'aide, fuire...) . Il ne sagit pas de revivre votre traumatisme ou d'en relater l'histoire, mais simplement de permettre au corps de transformer avec sécurité et douceur ce qui s'est cristallisé dans votre système nerveux. Cela offre de nouvelles possibilités, plus de présence à soi et de confiance dans la capacité de faire face à ce qui émerge dans la vie. En ressort une écoute plus intime de votre de corps et de ses messages ainsi qu'une plus grande résilience.

Vidéos explicatives

Kevin Clavien 

Psychologue FSP / Praticien en Somatic Experiencing SE / Thérapie Psycho-Corporelle / Reliance à la nature

bottom of page